FCPE Sézanne
13 place du Marché du Docteur HUGUIER
51120 Sézanne
Tél 03 26 42 03 18 - fcpesezanne@orange.fr

Bonjour à tous, cher administrateurs de la FCPE Marne, 13/3/2019

Des nouvelles du lycée 4.0, toutes fraiches de ce matin !

La gratuité de l’équipement informatique pour les lycées serait donc définitivement actée pour les élèves de 2nde avec possibilité de l’étendre à tous les élèves si l'ensemble des niveaux passe au 4.0

Chaque chef d’établissement disposera d’un fonds d’urgence, et pourra prêter du matériel en cas de casse, perte, ou d’incidents divers.
Une hotline sera à la disposition des enseignants et des proviseurs.
Il y aura 98 référents-intervenants dans les lycées.
Une augmentation de la puissance des réseaux wifi

Bref ..... on se bat pour quoi et contre quoi ? Toutes nos demandes sont aujourd'hui acceptées par le Grand EST !

https://www.republicain-lorrain.fr/education/2019/03/12/les-ordinateurs-seront-gratuits-pour-les-futurs-lyceens-du-grand-est

je reste à votre disposition pour échanger sur ce sujet.

Bien à vous,

Ludovic GILLET
Secrétaire FCPE Marne

FCPE SÉZANNE

Pour le Collège et le LPO - La Dotation Horaire Globale est du ressort du Rectorat (DHG)

Une fois sa DHG reçue- Le chef d’établissement doit proposer à la Commission Permanente puis au Conseil d’Administration une structure pédagogique fondée sur une répartition des moyens affectés par discipline en respectant:

  • Les horaires officiels, les statuts des enseignants R.S – Obligation réglementaire de service et les prévisions d’effectifs par niveau, série, langues et options…
  • Une fois réparties les heures obligatoires, le chef d’établissement propose en concertation une utilisation des heures correspondant aux dispositifs spécifiques de l’établissement selon son projet.

Le rôle du CA

Le Conseil d’Administration d’E.P.L.E (Etablissement Public Local d’Enseignement) ne se prononce pas sur la DHG, il vote la répartition des moyens présentée préalablement en Commission Permanente.

Répartition par Division - Répartition par Discipline

Coloration des moyens (ressources globales de l’établissement)

Disciplines - besoins - nombre de supports - cumul H. postes, HSA, Ecart, Ecart de proposition de

création de postes : exemple (BMP – PFS – CSR – CSD) Ecart propositions CSR CSD ou PFS

B.M.P – Bloc de moyens provisoires

C.S.D – Complément de service donné

C.S.R - Complément de service reçu

D.H.S – Dotation horaire supplémentaire

E.D.T – Emploi du temps

E.I.S.T – Enseignement intégré de science et Technologie

E.P.I – Enseignement pratiques interdisciplinaires

H.P – Heures Postes

H.S.A – Heures supplémentaires annuelles

H.S.E – Heures supplémentaires effectives

I.M.P - Indemnités pour Mission Particulière

O.R.S – Obligation réglementaire de service

P.S.T.G – Poste de stagiaire ESPE (entre mi-temps et temps complet/statut)

T.M.RTableau de répartition des moyens

T.R.M.D – Tableau de répartition des moyens par discipline

T.R.S - Tableau de répartition des services (A Chaque enseignant, on attribue des classes et le volume

horaire disciplinaire prévu - A chaque classe son horaire hebdomadaire - A chaque professeur son service)

U.N.S.S - Association sportive de la Cité Scolaire

E.P.S – Education physique et sportive

D.N.D.E.N – Direction des services départementaux de l’éducation nationale

C.D.O.E.A.S.D – Commission départementale d’orientation vers les enseignements adaptés du second degré.

Professeur Certifié : 18 heures devant élèves

Professeur Agrégé : 15 heures devant élèves

Les complexités : pour certains enseignements, les élèves sont regroupés, il faut donc prévoir des cours simultanés.

Exemple en  prévision des effectifs : par l’établissement:

6ème 105 élèves*par 4 classes = 26.25 élèves

Prévisions ajustées avec les services académiques = 27 élèves par classe en 6èmes.

Cordialement

 

La FCPE dénonce les pressions qui s’exercent depuis plusieurs semaines sur la communauté éducative autour du projet de décret de la semaine de 4 jours.

Pour la FCPE, l’école publique est le premier rempart de l’égalité des enfants.

Avec le projet de décret, selon les territoires, des enfants auraient 4,5 jours d’école quand d’autres en auraient 4. Petite cerise sur le gâteau, cette dérogation pourrait ne pas être justifiée par le Projet Educatif de Territoire.

Dans ce projet, l’intérêt de l’enfant n’est pas pris en compte. C’est une promesse de campagne électorale du président de la République : donner la liberté aux communes d’adapter la semaine scolaire en proposant de revenir à quatre jours.

Cette promesse revêt une autre promesse, celle que cela puisse se faire dès le lundi 4 septembre 2017, dans moins de deux mois.

Un avis défavorable majoritaire du Conseil supérieur de l’éducation, un rapport défavorable du Sénat, le manque de temps évident pour construire de véritable consultation avant de repenser une politique éducative…. Peu importe.

Le gouvernement cherche à avancer, vite, montrer des résultats sur les engagements pris. Pour cela, tous les moyens sont bons.

Le réseau de parents de la FCPE constate sur tout le territoire de nombreux dysfonctionnements :

- Des conseils d’école « extraordinaires » qui sont convoqués sans vouloir respecter le délai légal de 8 jours avec pour seul sujet à l’ordre du jour : le rythme de la semaine,

- Des conseils d’école qui ne respectent pas les principes même des textes de loi, à savoir d’organiser leur tenue sur des horaires qui permettent aux parents élus d’y siéger,

- Des courriers injonctifs de l’administration centrale des académies, envoyés aux collectivités pour les inciter à demander des conseils d’école,

- Des propositions de « vote » par procuration, d’émission d’avis par écrit….

Pour la FCPE, on est bien loin de l’école de la confiance que Monsieur le Ministre dit vouloir créer et faire vivre.

La coéducation, la confiance se construit dans le respect du dialogue et aussi dans celui du bon fonctionnement des instances.